Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dico moijedis : « G » comme Gens d'armes

Publié le par moijedis

3vache-qui-rit-2.jpg

Spécial « liquide et solide »

 

givre (é) :

 

Fine pellicule de glace qui s'est invitée sur un pare-brise de Renault Mégane le soir du réveillon de Noël chez Jean-Pierre. Le givre nous glace d'effroi et de froid, mais la ventilation nous aide à le faire s'enfuir vers d'autres revêtements.

Givré, complétement givré, givré comme un verre à cocktail : Se dit d'une personne qui n'est plus tout à fait étanche. Le givré fait bien rire de lui dans les soirées mondaines. La personne givrée va recouvrer ses esprits après une bonne douche froide. Le givré n'a même pas honte de lui puisqu'il ne se souvient même plus de rien...

 

 

glaçon :

 

Le glaçon est un bloc d'eau rendu à l'état solide par l'effet du froid. Le glaçon, même s'il est éphémère, impressionne par sa dureté. Tout comme le givre, il nous glace d'effroi et de froid.

T'es froid comme un glaçon mon gars (t'es mort ! Excuse-moi j'avais pas vu...), un glaçon me réchaufferait le coeur davantage que toi : Sensation ou effet de froid au touché. Le glaçon peut également désigner une personne dépourvue de tout sentiment, d'une quelconque chaleur humaine. Exemple : Ce fonctionnaire est un vrai glaçon, bien que préposé à l'accueil, il ne témoigne d'aucun signe de sympathie.

 

 

Gourde :

 

Récipient d'aspect banal ergonomique et généralement de plastique constitué qui contient en principe de l'eau ou autre liquide permettant de désaltérer l'individu. Cet objet est fort apprécié pour sa praticabilité à toutes épreuves.

Quelle gourde (gourdasse) cette fille ! C'est une gourde ou il le fait exprès ? : Expressions très péjoratives qui arrosent des gens transparents d'aucune utilité publique. C'est parfois pire que cela, la gourde peut se montrer très maladroite et nuisible à l'existence d'autrui par ses maladresses. En définitive, la gourde est bien gentille mais elle n'a pas inventé le filtre à passer le café ou l'emballage malicieux de la non moins malicieuse Vache qui rit.

Voir les commentaires

Je manifeste toujours tout seul.

Publié le par moijedis

"Je manifeste toujours tout seul.
Au reste mes idées sont trop originales pour susciter l’adhésion des masses bêlantes ataviquement acquises aux promiscuités transpirantes et braillardes inhérentes à la vulgarité du régime démocratique imposé chez nous depuis deux siècles par la canaille régicide". Pierre Desproges.

Calimero.jpg

 

CECI EST UNE JOKE, DE L'HUMOUR

C'est choquant ces propos en cette période de lutte finale ?

C'est de l'humour bien sombre me direz-vous... Et si ce n'était pas de l'humour ? Et si je poussais un cri : ZUT ! Voilà, c'est fait, je peux rentrer à la maison désormais. Je pourrais me joindre au cortège de mon ami François Chérèque, mais bon... Oui, c'est mon ami syndicaliste et je vous emmerde. Je ne peux malheureusement pas marcher longtemps de toute manière, j'ai un oncle incarné : ça me fait mal à l'orteil quand je marche. Je m'en fous ce soir il va tout me raconter... Nous dînons ensemble chez "Maxence". C'est un peu comme chez "Maxim's" mais pour les gens qui ont les bourses moins pleines. Il a les noms en plus ! Il va tout me répéter je vous dis ! Combien il y avait de policiers en tenue, en civil, en jogging... A la CFDT ils ont du vrai matériel pour compter. Le compte contre-manifestants et même équipé d'un radar captant plus particulièrement la couleur bleue. Vous allez me dire : on ne se rend pas sur le théâtre d'une grève pour quantifier les agents de l'Etat présents sur place. A l'origine non, mais avec François nous avons pris les cerfs par les cornes. Nous en avons assez d'être ridiculisés aux journaux télévisés. Vous savez bien : 3 000 000 de manifestants selon les organisations syndicales et 13 483 selon la police. Ca suffit ! Nous ne faisons pas cela pour notre propre amour propre, mais connaissez-vous des personnes qui acceptent de se décarcasser pour rien ? Même Ducros ne le ferait pas !!! Oui je suis fâché ! La colère monte au sein des classes populaires. Nous avons envie de nous révolter en clamant : "C'est vraiment trop injuste...". Comme Caliméro, absolument. En attendant, je vais manifester dans mon salon sans oublier de réserver la table de restaurant pour ce soir.

Voir les commentaires

moijedis / Laurent Gerra

Publié le par moijedis

Entretien sans con et avec concession moijedis / Laurent Gerra (extraits) :

(je rappelle que c'est de l'humur et totalement fictif)

laurent_gerra.jpg

  • merci Laurent de m'accorder quelques minutes en sachant que notre entretien restera très confidentiel... Tu travailles pour la première radio de France mais moi suis loin d'être le premier blogueur de France...

 

  • pas de souci moijedis, tu ne fais pas cela par intérêt, mais avec sincérité. Je sais faire le tri dans tout ce qui m'est demandé ou proposé

 

  • ok je prends ! J'ai l'impression que plus le pays se tend, plus tu te détends. Tout comme chez moi le malheur t'excite, non ?

 

  • oui et non ! Effectivement, mon fonds de commerce réside dans la capacité à tirer le meilleur profit des absurdités prononcées, vues ou suggérées par nos représentants et modèles - entre pincettes – sur notre territoire ou à travers le monde. Pour le moment ça se passe plutôt bien

 

  • quand même Laurent, j'imagine que tu dois subir des pressions et menaces ? Rien ne transparaît cependant

 

  • nous recevons énormément de courriers, en effet. Pour le reste je fais confiance en mes employeurs

 

  • je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec Les guignols de l'info, eux comme toi êtes trop puissants pour être inquiétés en somme. Suis-je dans le vrai ?

 

  • ce n'est pas à moi d'en juger mais le public dans sa masse et sa lucidité. Le jour où je n'amuserai plus que moi je ferai du cinéma ou de la chanson. Ne fais pas cette tête moijedis, je plaisante !

 

  • je ne suis pas inquiet à ce sujet, ces créneaux là sont déjà surexploités à mon humble avis...

 

  • ah oui ? As-tu des noms et des visages en substance ?

 

  • hé hé ! Oui, mais ce que je dis ou pense n'a que peu de portée en fait. Ma délation serait purement gratuite, sans incidence donc inutile et superflue

 

  • tu exagères... J'ai eu l'occasion de te lire, tu balances bien et aimes ça également, ça crève l'écran

 

  • j'ai d'excellents maîtres à vrai dire, je crois savoir de qui tenir... Je vais te libérer Laurent, ta journée marathon commence à peine. Encore merci d'avoir fait le déplacement, je t'appelle bientôt pour se faire un bon restaurant

 

  • ça marche ! Mes amitiés à tous les moijedistes

Voir les commentaires