Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bourdes des politiques II

Publié le par moijedis

rappel : moijedis commentera périodiquement les bourdes des politiques.

L'objectif n'est en aucune façon de s'attacher ou s'attaquer à la personnalité qui s'exprime, mais plutôt d'ironiser sur le résultat de la phrase détournée de son sens.

Je ne citerai pas l'auteur, tel n'est pas le propos (si, le propos mais pas l'auteur !)

 

"Mamère Noël est une ordure"

 

le-pere-noel-est-une-ordure.jpg

 

Contrepèterie volontaire ? Assurément ! Avouez que c'est excellent et plein d'humour. Désolé pour Monsieur Mamère... Je pense qu'il s'en est remis. Peut-être même que dans son for intérieur il a fort apprécié. Mais force est de constater qu'à ce niveau il ne s'agit plus d'une bourde, mais au minimum d'un calembour.

Analysons la structure, elle est très intéressante : L'auteur n'a pas dit « Noël Mamère est une ordure ». Le sens ainsi que l'effet voulu auraient été totalement détournés par rapport au titre initial et original : Le Père Noël est une ordure. C'est Mamère qui est une ordure et non pas Noël. Comme c'est Le Père qui est une ordure et non pas Noël.


Voir les commentaires

C'est qui qu'a dit quoi ? II

Publié le par moijedis

Associez une image à un propos

 

1 ) a-copie-1.jpg

2 ) b-copie-1.jpg

3 ) c-copie-1.jpg

4 ) d-copie-1.jpg

 

a ) Travailler c'est trop dur et voler c'est pas beau, demander la charité ça j'peux apprendre...

 

b ) Travailler plus pour gagner moins.

 

c ) T'as bien raison de bosser 35 heures, ton salaire c'est le salaire de la peur.

 

d ) Faut qu'j'travaille.

Voir les commentaires

Travailler est-ce trop dur ?

Publié le par moijedis

La version des multiples versions !
A voir et écouter.
moijedis

Voir les commentaires

Nouveau Dictionnaire moijedis des Expressions

Publié le par moijedis

Nouveau Dictionnaire moijedis des Expressions

Lettre « L » comme dans : C'est pas moi, c'est « L »...

 

L.jpg

 

Le livre fait grand bruit :

Origine : Dans une émission littéraire radiophonique de Monsieur Raymond Pivot (père de Bernard), un invité agacé par les mauvaises critiques à l'encontre de son roman, proférées par Monsieur Philippe Solaire (écrivain lunaire en vogue à l'époque), attrapit... à trapu... attrapât un livre sur la table du studio pour le jeter violemment plus bas que terre. A l'issue de ce geste de fort mécontentement, l'invité en question s'en allit, s'en alu, s'en alla d'un pas quelconque vers EXIT.

Aujourd'hui l'expression signifie qu'un livre fait scandale.


Le marché noir :

Par opposition au marché blanc, le marché noir n'est pas très clair... Il plane donc l'ombre d'un doute, une obscure suspicion subsiste. Sur le marché blanc tout est transparent et limpide, alors que sur le marché noir les échanges se font sous le manteau.

 

Lever le coude :

Associée généralement à la consommation d'alcool, l'expression « Lever le coude » symbolise l'action rapide et répétée de porter le verre à la bouche. Même sans soif, certains lèvent le coude jusqu'à épuisement total. Le membre trop sollicité ne répond plus et le buveur anonyme comme célèbre s'effondre sous le tabouret en se cognant la tête contre le comptoir qui en a vu d'autres.

 

La fin des haricots :

Il ne faut tout de même pas exagérer ! La fin des haricots, ce n'est pas la fin du monde... Vous avez une fâcheuse tendance à noircir le tableau dès que votre mari Gérard omet de vous complimenter pour l'excellent risotto préparé avec amour à l'occasion de la Saint Valentin. Et puis, s'il n'y a plus de haricots, préférons alors les lentilles.

Expressions apparentées : Un navet, on en voit jamais la fin – Mettre de l'huile dans les épinards et jeter du beurre sur le feu – Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat crevettes.

Voir les commentaires

Revivons "La minute nécessaire" V

Publié le par moijedis

Pierre Desproges

 

La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède

 

"Jouons à la roulette russe avec un imbécile"

 

 

 


 

 

Jouer n'est pas gagner !

Sauf avec Pierre Desproges.


Voir les commentaires

Les Brèves de moijedis VI

Publié le par moijedis

Br ves


L'homme n'existe que dans le défis

L'habitude son meilleur ennemi.

 

Le bonheur naît de l'insouciance

Le désespoir de la dépendance.

Voir les commentaires

Dico moijedis : Lettre « W » comme dans...

Publié le par moijedis

Dico moijedis: Lettre « W » comme dans :

 Wow !!! (ce n'est pas gagné... Quoi qu'avec moijedis).

 

web.jpg

 

Water-closet:

 

Pièce d'une habitation privée ou d'un lieu public destinée à satisfaire des besoins naturels. Cet endroit de grande solitude est fréquenté régulièrement par une seule personne à la fois. Ceci pour des raisons de commodité, d'hygiène et de décence. Cependant, il peut être également l'objet et l'excuse d'une interruption de conversion lors d'un repas ennuyeux au restaurant ou d'une réunion de famille.

Synonymes: chiottes, toilette et toilet occupied.

 

 

Web: (World Wide Web)

 

Procédé de communication révolutionnaire qui vous permet de me lire actuellement. Le web communique une information en quasi temps réel.

Synonyme: toile.

Telle la toile d'araignée, le champ d'expansion est étendu et rapide pour peu que nous n'en prenons pas garde.

Le web n'est pas dangereux, mais un contrôle de l'utilisation s'avère nécessaire pour éviter tout abus ou dérapage.

 

 

White spirit :

 

Boisson non comestible qui évite de s'emmêler les pinceaux. Ce solvant nettoie, dilue et élimine tout du sol au plafond. Oui, pareil à un Monsieur Propre en pleine action.

Synonyme: aucun.

Origine: Sally said to her husband « You are white as an aspirine pill ».

Voir les commentaires

Citations III

Publié le par moijedis

citations

rd.jpg

 

"Il buvait toutes mes paroles, et comme je parlais beaucoup, à un moment, je le vois qui titubait..."


Voir les commentaires

Dico moijedis : Lettre « V » comme dans défaite.

Publié le par moijedis

Dico moijedis : Lettre « V » comme dans défaite.

vampire


Vache :

Animal de forte corpulence faisant l'objet de blagues de mauvais goût.
La vache est une fille, son ambassadrice est « La Vache qui Rit ». Je remets souvent sur le tapis cette star du fromage, sachez qu'elle est à l'origine de mon succès d'auteur humoristique.
Contrairement aux idées reçues, la vache n'est pas une feignasse ! Elle broute énormément, certes, mais comprenez bien qu'elle fait notre beurre... De plus, si elle dispose de grosses mamelles, c'est pour mieux en tirer le meilleur de son lait. Alors je vous en prie, cessez de la comparer à votre belle-mère qui, pour le coup, est quant-à elle totalement improductive et absente.
Expressions associées : T'es qu'une grosse vache ! - Oh la vache ! - Il pleut comme vache qui pisse !

Vampire :

Homme ou femme de la nuit. Non, le vampire n'est pas un mort-vivant, je refuse cette acception ! Votre voisin est probablement un vampire latent. Il se manifeste sous l'effet de la colère ou par pure mélancolie... La transformation s'opère en 60 secondes (pas chrono) : Son animosité lui monte jusque dans les yeux qui deviennent tout rouge, il a les crocs qui poussent et revêt sa cape de Zorro. Le vampirisme est donc davantage une transformation physique momentanée de l'être humain, plutôt que la réincarnation de l'affreux Gérard. Le vampire a soif de sang à défaut de distinguer la bouteille de bordeaux dans la pénombre lors de ses pleines crises de délire. En psychiatrie nous déterminons ce phénomène sous le terme vampiroginie.
Particularité : Le vampire vous attrape toujours par le cou. Ça fait très mal du coup...

Vocabulaire :

Ensemble des mots constituant le dictionnaire de référence : moijedis.
Le vocabulaire : plus il est riche et varié, meilleure sera la précision, donc la compréhension.
Exemple : Nous ne disons pas « fait chier ce con, merde ! » mais plutôt « j'ai peine à percevoir un soupçon d'intelligence et d'intérêt chez cet individu ».

Voir les commentaires

Revivons "La minute nécessaire" IV

Publié le par moijedis

Pierre Desproges

La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède

"Sachons reconnaître La Joconde du Jocond"



 
Avec mon ami Pierre Desproges, il ne fallait pas forcément chercher bien loin la solution aux énigmes.
Tout était dans l'art et la manière.

Voir les commentaires

1 2 > >>