Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

moijedis : un dessein...

Publié le par moijedis

dessein

Voir les commentaires

Les brèves de moijedis XII

Publié le par moijedis

Les Brèves de moijedis XII

 

Spéciale Elections Françaises

 

Br ves

 

 

francois-hollande.jpg

 

angela_merkel.jpg

 

nicolas_sarkozy.jpg

 

Candidat

Clan d'idées

Candidat

Camp fermé

 

Candidat

Quand j'y vais ?

 

moijedis ©


Voir les commentaires

Nouveau Dictionnaire moijedis des Expressions

Publié le par moijedis

Nouveau Dictionnaire moijedis des Expressions

Lettre « W » comme dans : « William wants some coffee, please ».

 

w.jpg

 

Water is closed for public :

 

Cette expression typiquement française démontre une fois de plus l'arrogance du citoyen hexagonal. En substance, je ne partage pas mon intimité avec le passant ordinaire. La signalétique est apparue pour la première fois en 1984 dans les locaux de la Caisse d'Allocations Familiales de WATERVILLE (Haine). Mais le commun passant a sa fierté, il « pisse » sur cette interdiction et sera soulagé rien que de quitter les lieux après une interminable attente.

Rappel : C'est de l'humour, fait pour distraire. Je n'ai rien contre la Caisse d'Allocations Familiales de WATERVILLE qui est d'ailleurs purement fictive.

 

 

Win and Wind sont dans le vent :

 

Traduction littérale : Gagné c'est dans l'air du temps.

Expression d'origine inconnue, mais elle gagne tout de même à l'être.

A opposer à : To lose, Toulouse et Tout & tout.

 

 

Wagon plein, livide... (lits vides) :

 

La Wallonie vallonnée revendique le train-train de cette ferroviaire expression.

Signification :

  • Quand le wagon est bondé, pas de place pour le repos et la décontraction.
  • Quand le voyageur est blindé, la couchette il s'en fouette.

Entre d'autres termes, rien ne sert d'être plein pour finir livide...

 

Voir les commentaires

Revivons "La minute nécessaire" X

Publié le par moijedis

Pierre Desproges


 

La Minute Nécessaire de Monsieur Cyclopède


 

Démoralisons une majorette

 

 

 

Je sais que mon maître Pierre Desproges n'était pas fou amoureux : de la mode, des coiffeurs, des coiffures, des parades de mannequins sur podiums (je respecte...).

Cela dit, il m'est plus agréable de subir un défilé de majorettes plutôt qu'un défilé de CRS.

 

Etonnant, non ?

 

moijedis

Voir les commentaires

Les brèves de moijedis XI

Publié le par moijedis

Les Brèves de moijedis XI

 

couteau.jpg

 

Br ves

 

Je ne comprends pas la haine de ceux qui ne comprennent pas ce que je ne peux pas comprendre.


Je ne supporte pas l'indifférence des autres à ce que j'ai compris bien avant eux.


Des choses m'échappent, ils s'en saisissent pour me planter le couteau qui refuse la trajectoire.

 

moijedis ©

Voir les commentaires