Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poème revisité

Publié le par moijedis

Mon rêve familier

(Paul Verlaine)

 

Je fais souvent ce rêve étrange et pétillant
D'une femme ingénue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me surprend.
Car elle me surprend, et mon coeur, palpitant
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les sueurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'adore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aînés que la Vie exila.
Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et brave, elle a
L'inflexion des voix claires qui se sont tues.

 

Dix mots ont été remplacés : trouvez-les s'il vous plaît.

Merci de lire le texte modifié après exercice.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.
Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'ignore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.
Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.
 

Je fais souvent ce rêve étrange et pétillant

D'une femme ingénue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me surprend.
Car elle me surprend, et mon cœur, palpitant
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les sueurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.
Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'adore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aînés que la Vie exila.
Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et brave, elle a
L'inflexion des voix claires qui se sont tues.
 

Voir les commentaires

Après le "Thé", GV... (vous comprendrez)

Publié le par moijedis

DICO DETOURNE DES NOMS PROPRES

VILLES ET CAPITALES DU MONDE

Éditions moijedis ©

 

Lettre T en capitale

 

Talant (Talent) :

 

Talant est tout d'abord un malentendu. Ses parents souhaitaient l'appeler « Talent » afin de susciter d'éventuelles vocations auprès des concitoyens. Seulement, le fonctionnaire responsable de la nomination officielle de la ville en était totalement dépourvu, de talent... Celui qui réside à Talant est un talentueux. Il faut bien chercher, mais il doit certainement y en avoir... Le cas échéant, nous le qualifierons de talantueux. Quelque part, Talant est un Talent refoulé... La cité se situe dans le bourgogne rouge accompagné d'une divine moutarde de Dijon. Le canton se nomme Fontaine-lès-Dijon, et cela ne s'invente pas. La population s'élève sur les plateaux à environ 11 500 habitants. La commune dispose d'un port maritime international situé derrière le château. Je sais bien que Talant n'est pas entourée d'eau, mais quand on a du Talant on se débrouille pour faire venir les bateaux par la route... L'aéroport est quant à lui plutôt local, sa surface dépasse à peine la taille d'un parking d'hyper marché.

Qualité : la modestie.

Défaut : mauvaise orthographe.

Ambition : doit progresser.

 

Ou pas...

 

 

 

Lettre T en personne

 

Thibault Bernard :

 

Bernard Thibault est né le 2 janvier 1959 à Paris près de la gare Saint-Lazare. Il est le fils de Jean-Marc Thibault, acteur-réalisateur et comique de renom. Après de brillantes études en finances publiques, il rejoindra les rangs et les rails de la SNCF parisienne. Doté d'un sens inné de la communication et d'une capacité à fédérer autour de lui ses semblables, il organisa dans un premier temps des réunions clandestines dans des dépôts désertés le soir venu. La chaudière était alors en route, l'homme dénonçait avec énergie et conviction les aberrations de son service public. Très vite, Bernard Thibault roula pour le peuple contre les puissants en général. Bien plus qu'un orateur, il est devenu l'humoriste contrariant des systèmes établis. Dépassé le temps des entrepôts, désormais Monsieur Thibault se produit à guichet fermé dans d'immenses salles de spectacles ainsi que sur les plus grandes avenues de la capitale. Il sera alors invité sur les plateaux de télévision pour gifler (au figuré mais à la figure quand même) les représentants de la politique française et du petit monde des chefs d'entreprises. Il s'est aujourd'hui retiré de la scène, mais sacré Bernard reste vénéré par des millions de fans.

Religion : la CGT.

Devise : l'euro mais surtout « Cheminots, cheminons tous ensemble ! ».

Parcours : en RER, TER puis en TGV.

 

Porte accessoirement la cravate.

 

 

 

Après le "Thé", GV... (vous comprendrez)
Après le "Thé", GV... (vous comprendrez)

Voir les commentaires

Renaud

Publié le par moijedis

Renaud

Voir les commentaires