Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hi hi hi

Publié le par moijedis

DICO DETOURNE DES NOMS PROPRES

VILLES ET CAPITALES DU MONDE

moijedis - édition 2018 ©

 

Lettre I en capitale

 

Irais :

 

Situé en Poitou-Charentes, plus précisément dans le département des Deux-Chèvres, Irais est un village d'environ deux cents habitants qui s'appellent les Dubitatifs et Dubitatives. La nature conditionnelle et interrogative de la dénomination de la commune suscite l'intérêt des curieux. Irais a connu son heure de gloire grâce à Monsieur Antoine de Maximy dans le cadre de ses documentaires de voyages « J'irai dormir chez vous ». Le prétexte était tout trouvé : « J'irai ou pas... » ou encore « Si j'irais ? ». Finalement, il y est allé ! Mais malheureusement, des problèmes techniques n'ont pas permis de réaliser les tournages habituels. De j'Irais Maxime est revenu avec quelques chutes non exploitables. Même s'il n'est pas sûr d'y retourner (au sens physique et cinématographique), le voyageur professionnel garde un excellent souvenir de son passage à Irais. Depuis, Irais a tiré profit de la visite du journaliste. Des mugs et des sets de table au nom de : « j'IRAIS dormir chez vous » se vendent sur place et le site internet dédié. Et si je m'y approche un jour : « j'IRAIS ! ».

 

Irais

 

 

 

Lettre I en personne

 

Innocent III :

 

Innocent III est né en 1160 pour mourir en 1216. C'était un Pape pas très catholique. Il est le fils d'Innocent II et le petit-fils d'Innocent tout court. Nous le connaissons sous les traits d'un croyant belliqueux, prêt à en découdre avec les autorités. Il s'est confronté à maintes reprises aux CRS, dans les rues de Paris, pour dénoncer les décisions absurdes des Rois successifs. Dans un moment de rage profonde, Innocent III est parvenu jusqu'au bureau du Roi Maudit et a pointé son Sig-Sauer en sa direction. Heureusement, le Pape ne suçait pas que de la glace, il a juste éclaté six ampoules de l'énorme lustre surplombant la table du maudit souverain. Pour ces faits, il a d'abord été radié de l'Ordre des Papes puis a également été condamné trois fois. Innocent III s'en est sorti avec une semaine de prison avec soucis, trente mille euros d'amandes décortiquées et les félicitations du jury. Innocent III a eu un fils, Innocent IV, directeur de clubs pour adultes. Plus pervers que violent, celui-ci pratique plutôt la cravache et le martinet.

 

Innocent III

 

 

 

Voir les commentaires