Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2 0 1 1

Publié le par moijedis

2 0 1 1

 

De dizaines et d'unités

Le temps empreinte le papier

Les années blanches ou jaunies

Jalonnent errances ou insomnies

 

Maîtrisons nos maîtresses raisons

Jouissons de faiblesses passions

L'âge s'imprime sur la chair

L'âme répand les chimères

 

Je suis prisonnier de mon corps

Mais l'esprit demeure plus fort

Parfois dépasse l'entendement

Au gré de malveillants tourments

 

Tournez la page des saisons

Puisque c'est ainsi qu'il en est...

Mais sauvez votre destinée

Chassez toutes compromissions.

 

moijedis

le 7 janvier 2011

Commenter cet article

Luisa 07/01/2011 19:00


Très beau poème Manuel !