Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entretien entre Alain Soucon & moijedis

Publié le par moijedis

 

Entretien entre Alain Soucon & moijedis pour la sortie de

 

« ALAIN SOUCHON est chanteur »

 sousson.jpg

MJD Je suis très heureux de t'accueillir pour échanger quelques mots sur ton nouveau double CD live « ALAIN SOUCHON est chanteur » avec en plus un DVD. C'est chaque fois un événement musical très et trop attendu.

 

AS Non, c'est gentil, mais je ne suis qu'un modeste chansonnier qui tente de fidéliser un public sage et compréhensif. Bon, c'est vrai qu'il est parfois agréable d'écouter de bons textes qui dansent sur de superbes mélodies.

 

MJD Honnêtement, aujourd'hui les chanteurs de ton niveau peuvent se compter sur les doigts de la main. Et cette longévité, n'en est-elle pas la preuve et la rançon ?

 

AS Nous avons changé d'époque, les petits jeunes tout mignon sont contents... Ils passent à la télé dans des programmes d'ados ou de ménagères. Après c'est le destin... Oui, je sais, il y en a même qui se suicident ne supportant plus de ne plus être reconnu. Avec mon ami Laurent Voulzy nous n'avions pas du tout la même démarche, pour percer dans le métier il fallait beaucoup travailler puis surtout convaincre les professionnels. Les temps changent...

 

MJD A qui la faute d'après toi ? Pourquoi toutes ces dérives ?

 

AS La puissance de l'image, la facilité d'être diffusé même si cela se déroule dans un inéluctable éphémère. Le plus important est je le pense de passer à la télé ou la radio. Ce qu'ils y font ou murmurent ils s'en moquent peut-être... J'y étais, voilà tout.

 

MJD Finalement, pour des artistes confirmés comme toi et quelques autres, ils ne représentent aucune menace. C'est donc le talent qui aura toujours le dernier mot en somme ?

 

AS C'est gênant cette question... Si dans quarante ans Alain Souchon résonnera encore dans les têtes, tu auras obtenu en partie la réponse à ta subtile question.

 

MJD Merci beaucoup Alain de m'avoir accordé quelques minutes. C'était confortable de discuter avec quelqu'un qui construit de vraies phrases (rire)

 

AS Salut moijedis, je sais que tu es sincère.


Commenter cet article