Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai perdu mes études

Publié le par moijedis

J'ai perdu mes études

 


 

Il m'a fallu trente ans pour m'en rappeler, mais hélas il était déjà bien trop tard. Elles se sont présentées à moi sans que je les aperçoive, sans que je m'en aperçoive... Il aurait fallu saisir ta chance m'a-t-on dit. Pourquoi n'es-tu pas allé vers elles ? M'a-t-on dit. Je suis très timide, je n'ai osé ouvrir la porte. Cette porte t'en aurait ouverte bien d'autres, m'a-t-on dit. Alors je n'ai rien compris ? Répondis-je. Pas forcément, tu n'as juste pas saisi la chance de la connaissance. En fait, tu n'as pas perdu connaissance, m'a-t-on-dit, tu n'as simplement pas pris conscience de la connaissance. Alors, je suis donc passé à côté de l'essentiel ? Pas du tout m'a-t-on dit, c'est à chacun de se définir un essentiel. Le tien ne résidait pas dans l'essentiel du savoir, mais dans le savoir de saisir l'essentiel, me suis dis (oui, ça je me l'approprie). Tu croyais en un idéal de vie ou d'une vie idéale. Mais l'idéal n'est qu'illusion ou probabilité d'une perfection approximative. Et l'idéal de qui, de quoi, par rapport au juste ? Donc par rapport à un dieu que tu avais imaginé idéal. Le monde est pragmatique, physique, chimique, mathématique, fric... Personne ne croît en ton idéal s'il n'est pas matérialisé par un justificatif décerné par une autorité quelconque. Ton toit dépend de ce que tu as payé de ta personne. Ton toi est soumis à un travail sur le moi pour toi et autrui. Des valeurs communes reconnues et obtenues officiellement. Ton moi voguait ailleurs, il ne pensait qu'à moi, c'est-à-dire ton toi... Enfin, quoiqu'il en soit, fais avec ça, vis avec tes acquis. Tu es allé vers tes études en un certain sens : Malgré ta timidité, malgré ton insouciance, mais avec le temps de l'exercice de l'expérience.

 


Isocrates_pushkin.jpg

 

Commenter cet article