Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le moijedis dico illustré de référence

Publié le par moijedis

le moijedis dico illustré de référence


Éditions moijedis ©



Lettre H



Hein ? C'est qui ? Ah... Halophile !



Halophile :

Les dictionnaires moijedis se suivent et se ressemblent... Plus précisément, ils se recoupent tout à fait fortuitement. Je vous renvoie (pas trop fort quand même) au Dico Détourné des Noms Propres, Villes et Capitales du Monde - lettre H.
Halophile : « qualifie un organisme pouvant vivre dans un milieu salin ». En effet, prenons un combiné téléphonique rétro vendu dans une boutique au logo orange prononcé. Il est parfaitement plausible de le plonger dans un milieu salin ! Cela mettra un peu de sel dans la discussion. Même si ce n'est pas franchement son milieu naturel, nous pouvons donc affirmer haut et fort que le téléphone est Halophile sur toute la ligne. Il a déjà trempé dans des conversations encore plus incongrues que la présente.
Dans un sens plus courant, la personne halophile est une personne frappée d'addiction au téléphone. Cela remonte à un certain Gérard qui appelait jusqu'à 50 fois par jour son ami Philippe au téléphone. Nous avons retenu ses premiers mots pour former cette expression : Allo, Phil ?

 

Organisme halophile de couleur orange

 

combine-telephonique.jpg

 

 

Hein :

"C'est dur, hein, d'avoir un cerveau..."
Jean Yanne

De quoi ? Pardon ? Comment ? Qu'est-ce que vous dites ? N'est-ce pas ? Je vous le dis... Hein c'est tout cela à la fois : une pression sur l'interrogation, le questionnement ou une manière d'appuyer un point de vue. Le hein n'est pas anodin, sous des traits légèrement grossiers il appuie là où et quand il le faut. Ce terme doit de préférence être utilisé avec un subalterne ou quiconque de proche. Evitez cette interjection lors des réunions hebdomadaires au bureau. Vous risqueriez de passer pour un crétin ou pire encore un vaniteux et suffisant.
Remis au goût du jour depuis la sortie du film « Bienvenue chez les Ch'Ti », le mot vient bien de là, il vient du Nord de la France. « Cha va biloute, hein ? ».

Interjectons...


Hein.jpg

 


Commenter cet article