Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveau Dictionnaire moijedis des Expressions

Publié le par moijedis

Nouveau Dictionnaire moijedis des Expressions

Lettre « L » comme dans : C'est pas moi, c'est « L »...

 

L.jpg

 

Le livre fait grand bruit :

Origine : Dans une émission littéraire radiophonique de Monsieur Raymond Pivot (père de Bernard), un invité agacé par les mauvaises critiques à l'encontre de son roman, proférées par Monsieur Philippe Solaire (écrivain lunaire en vogue à l'époque), attrapit... à trapu... attrapât un livre sur la table du studio pour le jeter violemment plus bas que terre. A l'issue de ce geste de fort mécontentement, l'invité en question s'en allit, s'en alu, s'en alla d'un pas quelconque vers EXIT.

Aujourd'hui l'expression signifie qu'un livre fait scandale.


Le marché noir :

Par opposition au marché blanc, le marché noir n'est pas très clair... Il plane donc l'ombre d'un doute, une obscure suspicion subsiste. Sur le marché blanc tout est transparent et limpide, alors que sur le marché noir les échanges se font sous le manteau.

 

Lever le coude :

Associée généralement à la consommation d'alcool, l'expression « Lever le coude » symbolise l'action rapide et répétée de porter le verre à la bouche. Même sans soif, certains lèvent le coude jusqu'à épuisement total. Le membre trop sollicité ne répond plus et le buveur anonyme comme célèbre s'effondre sous le tabouret en se cognant la tête contre le comptoir qui en a vu d'autres.

 

La fin des haricots :

Il ne faut tout de même pas exagérer ! La fin des haricots, ce n'est pas la fin du monde... Vous avez une fâcheuse tendance à noircir le tableau dès que votre mari Gérard omet de vous complimenter pour l'excellent risotto préparé avec amour à l'occasion de la Saint Valentin. Et puis, s'il n'y a plus de haricots, préférons alors les lentilles.

Expressions apparentées : Un navet, on en voit jamais la fin – Mettre de l'huile dans les épinards et jeter du beurre sur le feu – Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat crevettes.

Commenter cet article