Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #moijecris tag

Qui précède le Z

Publié le par moijedis

Qui précède le Z
Qui précède le Z

DICO DETOURNE DES NOMS PROPRES

VILLES ET CAPITALES DU MONDE

Éditions moijedis ©

 

Lettre Y en capitale

 

Yvoire :

Yvoire est à voir car nous y faisons dans le beau et l'ivoire. C'est un charmant village de Haute-Savoie de la Région Rhône-Alpes. Parfaitement situé sur les rives du lac Léman, Yvoire est riche de son histoire. Cité médiévale, des constructions contre et pour faire la guerre ont fleuri... Ceci n'est jamais sans conséquence, les conflits détruisent et salissent le paysage. Mais quand la paix fut venue, l'envie d’égayer est apparue. Si bien que Yvoire, dans un élan enthousiaste, s'est fait pousser des fleurs. Que de passion et d'amour autour de cette entreprise, les résultats se sont fait et se font encore ressentir aujourd'hui à travers le pays et même l'Europe. En effet, les distinctions et les prix tombent régulièrement sur ce territoire à la destinée heureuse. Les touristes sont curieux d'Yvoire, derrière les remparts la gloire.

Aspect : fleuri.

Sentiment : fleuri.

Décor : classé et fleuri.

 

Yvoire comme c'est beau.

 

Lettre Y en personne

 

York Dick (de son vrai nom Jean-Pierre Stephens) :

Jean-Pierre Stephens était un mortel marié à l'adorable sorcière Samantha. Homme sans histoire qui travaillait dans l'agence de publicité McMann et Tate, dirigée par le sympathique mais envahissant Alfred Tate. Le pauvre garçon ne pouvait imaginer les mésaventures qui l'attendaient en épousant sa bien-aimée... Même s'il suffisait à Samantha de toucher son charmant petit nez pour changer le monde, il n'en était rien. Samantha avait renoncé à tout pouvoir pour mener une vie paisible et ordinaire avec son époux. Mais voilà, le clan des sorciers et féroce ! Impossible pour la belle-mère Endora d'accepter que sa fille soit mariée à cette race inférieure que sont les mortels. Sans cesse, elle interviendra dans le couple pour tenter de décourager l'un et l'autre. Rien à faire, ils sont soudés et le mariage perdurera. Dans la famille nous évoquerons la cousine Serena, physiquement quasiment l'identique de Samantha. Pas bien méchante, mais une vraie petite peste qui sèmera le trouble au gré du vent et des voyages interplanétaires. De cette union sont issus deux enfants. L'aînée Tabatha, qui contre le consentement de sa maman se plait à utiliser ses pouvoirs. Le petit dernier Adam à qui il appartiendra de se faire une place. D'autres personnages intervenaient dans la vie trépidante de Jean-Pierre, mais l'important est que vous compreniez que tous les efforts ne mènent malheureusement pas à l'éternité...

 

Il est mortel ce sacré Dick York !

 

Voir les commentaires

"i" grec

Publié le par moijedis

"i" grec

le moijedis dico illustré de référence

Éditions moijedis ©

 

Lettre Y

Il s'est mis du yaourt dans les yeux

à trop admirer ses liasses de yens et de yuans

 

Yaourt :

Le yaourt est un dessert lacté généralement onctueux. Sa texture semi-épaisse le rend agréable à déguster. Il se décline en une multitude de saveurs qui vont de la vanille à la mangue, en passant par la choucroute irlandaise. Le yaourt est conditionné dans un pot en plastique, en carton ou en verre blanc.

Sens figuré : certaines automobiles peuvent être comparées à un pot de yaourt.

 

Yen :

Le yen est la monnaie japonaise. C'est une devise forte comme un sumo. À ne pas confondre avec la hyène et la Lienne.

 

Yeux :

Mot toujours pluriel parce que c'est mieux. Les yeux vont de pair : une paire d'yeux. Le yeux est une bille noire, marron, bleue, verte ou grise. Quand le yeux est rouge ce n'est pas très bon signe... La fonction principale du yeux est de voir (ce qu'il faut et ce qu'il ne faut pas non plus).

Expressions associées : mon yeux, t'as de beaux yeux et regarder avec les yeux fermés.

 

Yuan :

Il ne s'agit pas d'un mets asiatique, mais nous sommes dans la bonne région du monde. Il s'agit en fait de la monnaie chinoise. Le yuan est une devise faible dans un pays fort.

 

Voir les commentaires

Avec le "x" ça se complixe...

Publié le par moijedis

le moijedis dico illustré de référence

Éditions moijedis ©

 

Lettre X

 

La xénélasie du xénophobe alarme le xénophile anti propos xyloglottes

 

Xénélasie :

Non, la xénélasie n'est pas une maladie paralysante. Autrefois, les habitants de certaines villes pouvaient, d'autorité, interdire les étrangers sur leurs territoires. Mais ça c'est le passé... Cette pratique n'a plus cours aujourd'hui...

 

Xénophile :

Le xénophile, contrairement au xénophobe, apprécie beaucoup la compagnie de l'immigrant. Il estime qu'il est possible de se sentir plus proche d'une personne dont on ne comprend même pas la langue, plutôt que de ses propres parents inconnus.

 

Xénophobe :

Le xénophobe, contrairement au xénophile, a une très sincère et profonde haine contre celui qui est né dans un pays qui n'est pas le sien. Ses convictions le poussent, ou plutôt poussent l'autre hors de son champ de vision ou de son champ tout court. Les sentiments d'écoute et d'accueil lui sont totalement étrangers.

 

Xyloglotte :

Cet adjectif rigolote qualifie des propos détournés de toute spontanéité. Ce sont des paroles dont le seul objectif est d'attirer l'attention sur soi. Elles permettent à l'homme de cacher la vérité pour créer une réalité fictive. À ne pas confondre avec le polyglotte, très poli. De plus, ce dernier s'exprime en plusieurs langues, mais pas à la fois.

Avec le "x" ça se complixe...

Voir les commentaires

Double V

Publié le par moijedis

le moijedis dico illustré de référence

Éditions moijedis ©

 

 

Lettre W

 

La musique du web diffusée à 200 watts dans tout le wagon fait vibrer mon verre à whisky.

 

Wagon :

 

Le wagon est une sorte d'autocar sans moteur et sans chauffeur qui se rattache à un autre wagon, qui se rattache à une locomotive. Le wagon transporte des passagers de première ou seconde classe, voire des gens en station debout... Le wagon est également susceptible de charrier des sacs de charbon ou des fûts de bière.

Synonymes : voiture, rame et barque...

 

 

Watt :

 

Unité de mesure qui permet d'évaluer le degré d'énergie d'une ampoule électrique de boite à gants d'une 2 CV Citroën. Le watt détermine également la puissance d'une enceinte dans la salle d'attente d'une maternité.

Homonyme : ouate.

 

 

Whisky :

 

Boisson alcoolisée servie avec ou sans glace. Le puriste le préfère sec à température ambiante. À consommer avec modération en famille, entre amis ou au bureau comme quand JR Ewing reçoit les membres du Cartel. Le whisky se dose en kiki ou double kiki.

Concurrent : bourbon.

 

 

www :

 

.web.fr

Double VDouble VDouble V

Voir les commentaires

Pas vulgaire : la vache !

Publié le par moijedis

Pas vulgaire : la vache !Pas vulgaire : la vache !

le moijedis dico illustré de référence

Éditions moijedis ©

 

 

Lettre V

 

Pas vulgaire : la vache !

 

Vache :

 

La vache est une fille, c'est la sœur du bœuf. Elle vit à la campagne car elle aime la tranquillité. Elle a juste besoin de se promener dans une prairie verte délimitée par une clôture minimale, ceci afin d'éviter qu'elle aille s'allonger sur la route départementale. Tout le monde se moque d'elle parce qu'elle est grosse et nonchalante. Dans le langage familier, une personne lourde au sens extra-large peut se voir insulter de : « Grosse vache ! ». La vache n'est pourtant pas une inutile, elle fabrique de délicieux camemberts et de biens pratiques briques de lait demi-écrémé. Certes, la vache ne pond pas d’œufs, mais on ne peut pas non plus tout lui demander. L'animal n'est pas compliqué à nourrir, il ne mange ni cheval ni saumon fumé. La vache se nourrit essentiellement d'herbe fraîche pour faire son beurre.

Dans le même champ... lexical : bœuf – chameau – méchant – mou – gros – peau – rit (vache qui) – Président et Milka.

 

 

Vache en robe marron et crème

de chez Isabelle Marrante.

 

 

Vulgaire :

 

Je ne suis pas un spécialiste de la vulgarité, je vais donc vulgariser au maximum la définition. Vulgaire est un adjectif qui désigne au mieux le commun, au pire le grossier. Nous nous improvisons rarement vulgaire, c'est un statut qui s'acquiert naturellement par essence ou expérience... Il est cependant possible de progresser pour devenir au minimum raffiné, au summum génial. Nous nous intéressions ici à l'être, pour ce qui concerne la chose, le parcours est identique. Objet inanimé avez-vous donc une âme ? : je réponds oui sans détour. Le vulgaire s'affiche au premier coup d'oeil. Comme chez Gérard, la vulgarité nous interpelle à la vue du nouveau modèle du constructeur automobile XXX pour ne blesser personne... Effectivement, ce n'est pas tant la faute de la voiture d'être vulgaire dans sa réalisation et son résultat, mais celle de son concepteur dont la vulgarité d'esprit n'autorise pas l'acceptable.

Synonymes : banal, épais, médiocre, obscène, nul à scier...

 

Vulgaire allégé.

Voir les commentaires

Les interdits qu'on dit... Et qu'on écrit...

Publié le par moijedis

Les interdits qu'on dit...

Et qu'on écrit...

 

 

BÂTARD

 

Le bâtard est un croisé de deux espèces distinctes.

Pain Bâtard : plus particulièrement nommé ainsi à Paris. Le paysan a sa baguette, le provincial son boulot et le parisien son bâtard. Pain classique mi-long tranché ou non.

Au figuré : insulte qualifiant un individu dont on soupçonne la légitimité. On le qualifiera alors de petit bâtard ou de gros bâtard eu égard à ses « dimensions » ou l'ampleur de la faute morale commise.

Éventuellement, nous pourrons encore lui accorder un complément comme « sale ». Mais dans ce cas, nous éliminerons le petit ou le gros. En effet, l'expression sale petit ou gros bâtard est peu répandue à cause de la lourdeur...

 

 

SALAUD & SALOPE

 

De « sale ». Sale eau, eau trouble. Pas net en somme. « Salope » est le féminin de salaud.

Au figuré : le salaud comme la salope ne sont pas des êtres biens méchants et dangereux, mais nous ne pouvons que leur accorder une confiance limitée. Ce sont des sournois, parfois des traites de bas étages. Ils ont le vice en eux, ils te vendraient (ou se vendraient aussi) très au-dessous de ta réelle valeur. Quant-à eux, très au-delà de la leur. La saloperie résulte des agissements du salaud ou de la salope. La salope connote de plus l'idée de fille facile, celle à qui nous n'avons rien demandé mais qui propose ses charmes à peu de frais...

Comme chez le bâtard, deux tailles sont disponibles : petit et gros. Pour la grosse salope, certains préférerons « petite pute ». Question d'élégance et de raffinement.

 

 

CONNARD & CONNASSE

 

Les connards et connasses sont sans aucune hésitation, bêtes, voire bébêtes. Ils commettent le mal sans réellement se rendre compte de l'énormité de leurs actes.

Quelques mots en vrac que nous associerons volontiers à connard et connasse : innocent, navrant, chiant, décevant et... con patissant (c'était juste pour la rime).

Le connard et la connasse ne suscitent pas l'intérêt au mieux, ils sont inutiles ou poisons au pire.

Différentes catégories sont proposées en France comme dans le reste du monde : le petit ou la petite, le grand ou la grande et le gros ou la grosse. Remarquez ici que la gamme est plus large et partout en usage non restrictif.

Connard et connasse ne sont pas des maladies graves, nous en sommes potentiellement en puissance à des moments d'égarement. Sachons maitriser notre connartitude et notre connassetitude pour une meilleure harmonie dans la vie sociale.

Les interdits qu'on dit... Et qu'on écrit...

Voir les commentaires

Un "U"

Publié le par moijedis

Un "U"Un "U"

DICO DETOURNE DES NOMS PROPRES

VILLES ET CAPITALES DU MONDE

Éditions moijedis ©

 

Lettre U en capitale

  

Uchaud :

 

Uchaud est une petite ville de la Région Languedoc-Roussillon dans le Département du Gard. La population est estimée à un peu plus de 4 160 habitants qui se nomment uchaudois et uchaudasses. Uchaud est riche de l'essentiel pour exister. En traversant le bourg, vous découvrirez successivement et dans un ordre aléatoire selon votre propre trajectoire : l'hôtel de ville d'architecture moderne, l'église de style ancien parce que ce n'est pas simple d'en reconstruire une tous les vingt ans, le cimetière un peu tristounet mais c'est un peu normal puisque ce n'est pas une salle des fêtes, la salle des fêtes pour ceux qui ne sont pas encore au cimetière, la boulangerie et son aimable personnel, la boucherie sympathique qui ne vend cependant pas de cheval, le café qui sert d’excellents déjeuners le midi, les écoles et le lycée éloignés des préoccupations parisiennes de modulation de fonctionnement suggérée par l'Éducation Nationale, le poste de police municipale comprenant un gars et une fille, et bien en retrait du centre ville la déchetterie que j'ai oublié de visiter... Sachez que j'ai Uchaud lors de mon séjour. Heureusement, le patron du café « Le coin frais d'Uchaud » m'a remis sur pieds avec son salutaire rosé production locale.

Climat : trop uchaud.

Climat : sérénité.

Climat : convivialité. 

 

Uchaud l'été.

 

 

Lettre U en personne

 

Ulk (russe) Hulk (américain) :

 

Ulk est un personnage de bande dessinée créée en 1962. Monsieur Hulk est le fruit d'une maladresse scientifique qui engendra des phénomènes surnaturels surnaturaux. Sans entrer dans les détails ennuyeux de la procédure, un savant médecin expert s'est vu dédoubler sa personnalité à la seule réaction radioactive d'essais infructueux. Ce docteur déjà un peu perturbé de nature se trouvait transformé en un monstre tout méchant et tout vert dès la moindre contrariété. Le colosse traversait alors les rues et les villes en quête du moindre petit perturbateur de fin de fête foraine. Il infligeait une sérieuse correction au voyou et une fois son forfait accompli, la bête s'en allait s'écrouler dans une impasse pour se régénérer en humain respectable et respectueux. Tel était le sort malheureusement réservé à notre maudit chercheur en bombe atomique. Tant bien que mal, l'homme s'est accommodé à son nouveau statut de justicier des temps modernes pour semer la terreur chez les insouciants soucieux de créer une lueur de terreur dans les contrées paisibles.

 

Vert de rage.

 

Voir les commentaires

En forme de "U"

Publié le par moijedis

le moijedis dico illustré de référence

Éditions moijedis ©

 

 

Lettre U

 

Un urinoir est généralement blanc...

 

Un :

 

  • Un c'est un article, pas deux ni trois. Il est défini ou non. Un se suffit à lui-même, il est autonome et indépendant. Pluriel « des » - exemple : j'en prendrai des uns et des unes.

  • Un est un adjectif ou un nom qui compte. Il se situe entre zéro et deux. Très loin d'être nul, il signifie dans un classement l'excellence. Exemple : dans la catégorie des médiocres, tu es vraiment le numéro un.

  • Un c'est aussi un pronom indéfini. Il permet de distinguer, de comparer éventuellement l'un et l'une de l'autre. Un est singulier, il ne connaît pas celui-ci puisqu'il n'est pas sorti du même stylo.

     

    Synonymes : Hein ? - Pardon ? - Comment ?

 

Un.

 

Urinoir :

 

L'urinoir est une toilette pour hommes sur laquelle il est déconseillé de s’asseoir. C'est une sorte de lavabo destiné à recevoir les liquides usagés. Le matériel ne dispose pas de l'eau chaude. Un bouton poussoir permet de diffuser un jet puissant éliminant traces et odeurs désagréables. L'équipement cohabite avec la toilette traditionnelle pour liquidation simple et complémentaire. Rarement installé chez le particulier, l'urinoir est suspendu aux murs de la plupart des établissements publics. Plus pratique et moins onéreux que le WC tout confort, l'urinoir a cependant l’inconvénient de ne pas s'adresser aux dames ainsi qu'aux Messieurs chargés de lourdes commissions. En ce sens, l'urinoir répond à la moitié des besoins en matière d'évacuation naturelle.

Mots associés : pipi / caca – liquide / solide – vidange / commission.

 

Urinoirs portatifs.

 

En forme de "U"En forme de "U"

Voir les commentaires

Après le "Thé", GV... (vous comprendrez)

Publié le par moijedis

DICO DETOURNE DES NOMS PROPRES

VILLES ET CAPITALES DU MONDE

Éditions moijedis ©

 

Lettre T en capitale

 

Talant (Talent) :

 

Talant est tout d'abord un malentendu. Ses parents souhaitaient l'appeler « Talent » afin de susciter d'éventuelles vocations auprès des concitoyens. Seulement, le fonctionnaire responsable de la nomination officielle de la ville en était totalement dépourvu, de talent... Celui qui réside à Talant est un talentueux. Il faut bien chercher, mais il doit certainement y en avoir... Le cas échéant, nous le qualifierons de talantueux. Quelque part, Talant est un Talent refoulé... La cité se situe dans le bourgogne rouge accompagné d'une divine moutarde de Dijon. Le canton se nomme Fontaine-lès-Dijon, et cela ne s'invente pas. La population s'élève sur les plateaux à environ 11 500 habitants. La commune dispose d'un port maritime international situé derrière le château. Je sais bien que Talant n'est pas entourée d'eau, mais quand on a du Talant on se débrouille pour faire venir les bateaux par la route... L'aéroport est quant à lui plutôt local, sa surface dépasse à peine la taille d'un parking d'hyper marché.

Qualité : la modestie.

Défaut : mauvaise orthographe.

Ambition : doit progresser.

 

Ou pas...

 

 

 

Lettre T en personne

 

Thibault Bernard :

 

Bernard Thibault est né le 2 janvier 1959 à Paris près de la gare Saint-Lazare. Il est le fils de Jean-Marc Thibault, acteur-réalisateur et comique de renom. Après de brillantes études en finances publiques, il rejoindra les rangs et les rails de la SNCF parisienne. Doté d'un sens inné de la communication et d'une capacité à fédérer autour de lui ses semblables, il organisa dans un premier temps des réunions clandestines dans des dépôts désertés le soir venu. La chaudière était alors en route, l'homme dénonçait avec énergie et conviction les aberrations de son service public. Très vite, Bernard Thibault roula pour le peuple contre les puissants en général. Bien plus qu'un orateur, il est devenu l'humoriste contrariant des systèmes établis. Dépassé le temps des entrepôts, désormais Monsieur Thibault se produit à guichet fermé dans d'immenses salles de spectacles ainsi que sur les plus grandes avenues de la capitale. Il sera alors invité sur les plateaux de télévision pour gifler (au figuré mais à la figure quand même) les représentants de la politique française et du petit monde des chefs d'entreprises. Il s'est aujourd'hui retiré de la scène, mais sacré Bernard reste vénéré par des millions de fans.

Religion : la CGT.

Devise : l'euro mais surtout « Cheminots, cheminons tous ensemble ! ».

Parcours : en RER, TER puis en TGV.

 

Porte accessoirement la cravate.

 

 

 

Après le "Thé", GV... (vous comprendrez)
Après le "Thé", GV... (vous comprendrez)

Voir les commentaires

"T" toi

Publié le par moijedis

le moijedis dico illustré de référence

Éditions moijedis ©

 

Lettre T

 

Ce n'est pas parce que tapisser chez moi qu'il faut te permettre le tutoiement.

 

Tapisser :

 

Tapisser est un verbe du 1er groupe de la deuxième personne du singulier. Il exprime l'action d'appliquer sur diverses surfaces une empreinte individuelle facilement identifiable. Il faut impérativement être très précis dans le geste pour tapisser partout dans la pièce. Des murs au plafond, si tapisser de travers ça fait moche et c'est irréversible. En général, l'envie de tapisser te prend aux beaux jours, toutes fenêtres ouvertes. En principe, il convient de tapisser à l'intérieur, car le revêtement craint le mauvais temps. Tapisser nécessite donc méthode et discipline. Pas question de tapisser à sans envie.

Synonymes : couvrir – recouvrir – asperger – remplir – inonder – se soulager...

 

Tapisser en public.

 

Tutoiement :

 

Dans tutoiement il y a « tu ». Dans vouvoiement il y a « vous ». Ce sont deux mots qui s'opposent strictement. Le tutoiement c'est quand on s'exprime avec quelqu'un de manière plus familière qu'avec quelqu'un duquel on est moins proche. Ce dernier on le vouvoie pour garder une certaine distance et retenue. Il n'est pas concevable de taper dans le dos d'une personne avec la main et de le vouvoyer, cela ne se fait pas... Au même titre qu'il est encore moins préférable de faire la révérence à un individu et de se mettre à le tutoyer ; question de convention, de savoir vivre, de manières à prendre en société civilisée. Si c'est toi, je te tutoie, si c'est vous, je vous en prie...

Applications concrètes : je tutoie mon chien, mon ami Roger, ma tante Thérèse, mon collègue d'en face, mais pas mon collègue d'à côté.

 

Tu ne vous pas tutoiement !

 

"T" toi
"T" toi

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>